Love Letter - règles et critique

Love Letter boite article
Durée: 20 minutes Nombre de joueurs: 2 - 6

 

Lover Letter est un jeu créé par Seiji Kanai en 2013, qui a été republié par Z-Man Games en 2019 sur le territoire français.

Dans Love Letter, les joueurs incarnent un rôle en fonction de la carte qu'ils ont en main. Chaque fois que vous piochez une carte, vous devez en défausser une des deux et déclencher l'effet de celle qui a été défaussée.  Certains effets peuvent vous faire perdre la partie, mais la majorité d'entre eux vous permettent d'obtenir des indications sur la main des autres joueurs, d'interagir avec eux ou même carrément de les éliminer. Le premier joueur à remporter un certain nombre de manches remporte la partie.

 

Mise en place

 Dans cet article, nous utiliserons les règles de la deuxième édition de Love Letter qui permettent notamment de jouer jusqu'à 6 joueurs.

Mélangez les 21 cartes de personnages et écartez-en une du paquet que vous ne révélerez pas et qui ne sera pas jouée durant la partie. Distribuez une carte à chaque joueur qui la consulte secrètement. Vous êtes prêts à jouer !

Love Letter mise en place

Règles de Love Letter

Dans Love Letter, le premier joueur à obtenir un certain nombre de points (variable en fonction du nombre de joueurs) remporte la partie. Les points peuvent être marqués en gagnant une manche ou en déclenchant une condition spéciale de l'espionne.

Durant une manche, le joueur actif pioche une carte puis joue l'une des deux cartes qu'il tient en main. Cette carte est posée devant lui et déclenche obligatoirement son effet. Il existe 10 cartes différentes et la majorité d'entre elles possèdent plusieurs exemplaires. Si la pioche est vide et qu'un joueur ne peut plus piocher, alors la manche prend fin et les joueurs comparent leurs cartes : celui qui détient la carte de valeur la plus élevée remporte la manche et marque 1 point.

Il existe une autre condition de fin de manche. Si à n'importe quel moment il ne reste plus qu'un seul joueur en jeu, alors ce dernier remporte la manche et marque 1 point. Eh oui, les joueurs peuvent se faire éliminer durant une manche et ne pouvoir rejouer que lors de la prochaine. 

Effet et valeur des cartes

Princesse (9) x1 : Si vous jouez ou défaussez la princesse (quelle que soit la raison), vous êtes éliminés de la manche.

Comtesse (8) x1 : La comtesse ne déclenche pas d'effet, mais vous devez forcément la jouer lorsque l'autre carte de votre main est un roi ou un prince.

Roi (7) x1 : Échangez votre main contre celle d'un autre joueur de votre choix.

Chancelier (6) x2 : Piochez 2 cartes du paquet et choisissez-en une seule que vous conservez. Vous devez remettre les 2 autres cartes sous le paquet, dans l'ordre que vous souhaitez.

Prince (5) x2 : Le joueur de votre choix défausse sa carte sans déclencher son effet et en pioche une nouvelle.

Love Letter cartes

Servante (4) x2 : Vous ne pouvez pas être ciblé par les autres joueurs jusqu'au début de votre prochain tour.

Baron (3) x2 : Comparez discrètement la valeur de votre carte en main et celle d'un joueur de votre choix. Celui qui possède la carte de plus faible valeur est éliminé.

Prêtre (2) x2 : Choisissez un autre joueur et regardez discrètement sa main.

Garde (1) x6 : Choisissez un autre joueur et nommez un personnage autre que le garde. Si le joueur choisi possède ce rôle en main, il est éliminé.

Espionne (0) x2 : L'espionne n'a pas d'effet actif. Si à la fin de la manche, vous êtes le seul joueur encore en lice à avoir joué ou défaussé une espionne, vous gagnez 1 point.

Love Letter cartes 2

Thèmes

Si le thème un peu trop classique vous ennuie, de nombreux autres thèmes sur des licences existantes ont été créées, et peut-être trouverez-vous votre bonheur dans l'un d'entre eux :

Archer, Batman, Le Seigneur des Anneaux, Star Wars, Munchkin, Aventure Time, Lovecraft...

Stratégie

Comptez régulièrement les cartes restantes en jeu. Si vous savez qu'il n'y a plus de gardes, vous avez de bonnes chances de gagner avec votre princesse. En regardant les cartes qui sont écoulées (posées face visible devant les joueurs), vous pouvez éliminer certains rôles qui sont épuisés et ainsi augmenter vos chances de deviner le rôle des autres joueurs et les éliminer plus facilement avec les gardes.

Attention lorsque vous utilisez le baron, si vous possédez une carte de forte valeur et que vous éliminez un joueur, les autres joueurs ne vont pas vous rater et utiliser des gardes sur vous.

Lorsque des joueurs utilisent des gardes sur vous, ils réduisent les possibilités restantes pour déduire votre rôle et vous éliminer. N'hésitez pas à changer de carte et même prendre un rôle dont vous avez déjà été accusé à l'aide d'un garde.

Garder une faible carte ou même un garde en début de partie peut être une bonne stratégie pour ne pas se faire éliminer. En l'espace de 2 ou 3 tirages, vous pouvez vous retrouver avec une carte gagnante en main.

Méfiez-vous du roi ! Cette carte a l'air très puissante, mais vous échangez votre carte avec une personne qui va jouer après vous et connait à présent votre rôle ! Ceci veut dire qu'elle dispose d'un tour pour utiliser un garde (si vous venez de lui en donner un, ce n'est pas très malin !), ou de plusieurs si vous voulez absolument garder la carte qu'elle vient de vous donner. Le roi est une carte à tenter de conserver jusqu'à la fin de la manche tout en essayant de localiser la princesse ou la comtesse si elles sont encore en jeu, et la chipper au dernier moment.

La servante est une carte très sympa, mais il est peu utile de l'utiliser dès le début de la partie, car vous avez statistiquement moins de chance d'être ciblé par un autre joueur. Lorsqu'il ne reste plus que 3 joueurs dans la manche, elle devient très intéressante à placer !

Stratégie avancée

Il peut être certes avantageux d'avoir la princesse dans sa main dès le début de la partie, mais cela vous donnera rarement une victoire, surtout que cette situation vous oblige systématiquement à jouer l'autre carte que vous piochez. Les joueurs vont vite se douter de ce qui se trame et vous cibler avec un garde ou un prince. La première chose à faire dans cette situation est de bluffer les joueurs en essayant de mélanger discrètement vos cartes lorsque vous en piochez une nouvelle afin qu'ils ne voient pas que vous jouez systématiquement celle que vous venez de piocher. Vous pouvez également vous débarrasser de la princesse avec la carte Chancelier et tenter de la placer de façon à ce qu'elle vous revienne en fin de manche, mais cela peut se révéler difficile car un autre chancelier peut être joué et le nombre de joueurs en lice va varier.

La comtesse est une bonne carte, mais tout comme la princesse, les joueurs risquent de flairer l'entourloupe si vous ne suivez pas le conseil ci-dessus. Il est possible de bluffer en défaussant la comtesse et en faisant croire aux autres joueurs que vous avez en main un roi ou un prince, leur faisant gâcher de précieux gardes. Cette technique est plus "fun" qu'efficace, mais peut vous éviter une élimination très tôt dans la manche.

Les plus

- Un jeu très court dont la durée peut être modulée.

- Contrairement aux jeux de déduction sociale habituels, les identités changent constamment et le bluff est omniprésent.

Les moins

- Se faire éliminer dès le début d'une manche peut se révéler assez frustrant, surtout si cela relève d'un gros coup de chance et que vous avez été prudent.

- On se retrouve souvent avec des choix très limités ou même parfois aucun choix (se retrouver avec la princesse ou 2 cartes identiques).

Mon avis

Love Letter est un petit jeu bien sympathique qui se suffit à lui-même et ne se cantonne pas forcément à un "filler" que l'on va lancer pour terminer une soirée ou combler un trou entre 2 jeux. Enchaîner les parties se révèle très intéressant, car les joueurs vont s'adapter et pouvoir utiliser les manches précédentes pour feinter et modifier leur façon de jouer afin de perturber leurs adversaires.

J'ai vraiment apprécié les parties que j'ai pu jouer à Love Letter, principalement à 4 joueurs qui est probablement le nombre de joueurs idéal. Ce sont vraiment les joueurs qui mènent la danse et dictent le déroulement de la partie (en plus du tirage des cartes initial). Certaines erreurs et mimiques de certains joueurs se remarquent très vite et on peut capitaliser dessus jusqu'à ce qu'ils s'en rendent compte et que l'on doive changer de stratégie.

Le hasard est quelque peu présent puisque les joueurs vont parfois éliminer quelqu'un sur un coup de chance. Même s'il s'avère frustrant de se faire éliminer de la sorte tôt dans la partie ou d'attendre les deux derniers joueurs en lice qui se regardent en chiens de faïence et mettent une éternité à choisir leur carte pour tenter de contre-bluffer leur adversaire, les manches sont assez courtes et on ne reste que brièvement sur la touche.

 Love Letter reste un jeu simple, rapide à comprendre à expliquer et à mettre en place et son faible prix devrait vous inciter à l'essayer si votre curiosité a un tant soit peu été éveillée.

Love Letter graphique radar

 

Retrouvez Love Letter sur :

retrouvez Philibert test retrouvez ludum test  retrouvez bgg test retrouvez trictrac test retrouver regles

 

Retour à l'accueil

Ajouter un Commentaire


Partager sur les réseaux sociaux